Médiations sonores et musicothérapie

Du sonore au langage

De la vie intra-utérine à notre dernier souffle, nos expériences sonores impriment notre histoire d’engrammes signifiants.

L’histoire du sujet est jalonnée de vibrations, de rythmes, d’intonations, de mélodies et de musiques, créant un environnement sonore enclin à fixer une mémoire psycho-physiologique et psycho-affective. C’est ainsi que, depuis les origines, les sons de la nature, les musiques instrumentales et le chant sont reconnus pour leur vertu apaisante, dynamisante, en fonction de leurs caractéristiques sensorielles, colorées par la mémoire émotionnelle, telle la  « sonate de Vinteuil » inventée par Proust.

L’homme est un être de langage ; cependant, les mots se révèlent parfois insuffisants pour traduire ce que nous ressentons et désirons exprimer.

La musique et la voix sont un langage universel compréhensible par les hommes de tous âges et cultures ; ils se révèlent de précieux médiateurs, facilitant la communication non verbale.

La musique adoucit les mœurs ?…

Des médiations sonores à la musicothérapie

Le concept de musicothérapie est apparu en occident, au milieu du 20ème siècle en psychiatrie ; ces approches se développent depuis dans le secteur médico-social et socio-culturel, auprès des personnes âgées ou handicapées, mais aussi des professionnels.

En musicothérapie, il y a mise en acte et recherche en direction de l’histoire du sujet, tant il est vrai que tous les éléments constitutifs de la musique ont un rapport avec cette histoire. Il s’agit d’ouvrir des canaux de communication, ceux-ci étant essentiellement les propres canaux du sujet qu’il convient de révéler et d’utiliser pour faciliter l’ouverture à l’autre.

MUS’E EST UNE ASSOCIATION MÉDIATRICE depuis 1991

MUS’E, acronyme de Musicothérapie Expressions 45, s’est dénommée ainsi pour signifier que ses actions veulent ouvrir le champs d’expérimentation musicale, à tout public, de tous âges et milieux socio-culturels, personnes âgées, handicapées, isolées ou en institution, professionnels en recherche, dans un esprit de découverte ludique et créatif

Écouter, jouer, improviser, seul ou ensemble… à la recherche de l’expression de l’intime et de la relation humaine!

« De la Clé de Sol à la Clé de Soi » Atelier à médiations sonores

Ainsi, « le CHANTIER MUS’E » animé depuis Septembre 2015 par Fatimata Démé, chanteuse autodidacte, est une auberge espagnole, à la rencontre des diversités culturelles. Cet atelier d’improvisation instrumentale et vocale auprès des travailleurs de l’ESAT Paul Lebreton site Rodin à Orléans la Source, accueille tous ceux qui souhaitent partager un instant musique. S’y retrouvent de manière régulière, les participants et les intervenants des MATINÉES MUS’E.

La musique et la voix s’inscrivent dans le temps ; leur force réside en leur caractère éphémère qui nous invite à une qualité de présence ici et maintenant.

Lire l’article silences de Michel Dietrich, musicien psychanalyste, inspirateur en 1998  de cet atelier passeur  « Le Chantier Musical » dont il a assuré l’animation jusqu’en Juin 2015.

Se former à la musicothérapie

De nombreuses formations universitaires  proposent en 1 à 3 ans en formation continue, des diplômes de musicothérapie, non encore reconnus en France. La Fédération Française de Musicothérapie (FFM) travaille à leur certification.

MUS’E EST ORGANISME DE FORMATION depuis 1995 référencé DataDock depuis 2019

Sa directrice de formation, Isabelle Marié-Bailly, médecin phoniatre et musicothérapeute, membre de la FFM, accueille en stages d’observation clinique de nombreux étudiants ( en musicothérapie, psychologie, musicologie, orthophonie, anthropologie….) ainsi que des personnes en recherche en convention de stages d’immersion avec Pôle Emploi.

Elle anime de nombreuses formations, qu’elle coordonne et met en place à la demande des professionnels en recherche, ou en partenariat avec les institutions.

Plus d’informations: