Entendons-nous bien et apprivoisons les acouphènes !

Vedette

Cet article rassemble différentes présentations et enregistrements en acouphénologie, musicophonologie, réalisés par Isabelle Marié-Bailly, médecin phoniatre au CHR d’Orléans, musicothérapie, directrice de MUS’E, coordinatrice de l‘Equipe Pluridisciplinaire Acouphène d’Orléans.

Notamment, à l’occasion des Journées Nationales de l’Audition 2022, la présentation autour des médiations sonores en partenariat avec la CAMIEG, réalisée par Isabelle Marié-Bailly et Héloïse Varquet animatrices des ateliers collectifs HARMONIE SONORE de MUS’E.

  • Visioconférence ” Entendons-nous bien” : mercredi 2 mars 2022
  • 3 ateliers, “Apprivoisons les acouphènes” : mercredi 16, 23, 30 mars 2022

ENREGISTREMENTS AUDIO :

VIDEO DU SPECTROGRAMME

Visualisation des fréquences des sons produits par l’appareil phonatoire (consonnes, voyelles), permettant de comprendre la réalité physique et d’analyser ses propres émissions sonores afin d’apprivoiser l’univers sonore.

BIBLIOGRAPHIE

SEANCES DETENTE AUDIO

Ci-dessous, écoutez les inductions de détente en bain sonore, proposées par Isabelle Marié-Bailly, phoniatre au CHR0, coordinatrice de la RCP Acouphène.

MEDIATION SOMATO-SENSORIELLE EN MUSICOPHONOLOGIE

Les 6 sons sont une pratique de médecine chinoise dérivée du Qi Gong conjuguant mouvements et sonorisations simples. Visualisez la vidéo explicative

Isabelle Marié-Bailly les utilise notamment auprès des personnes acouphéniques et hypercousiques pour favoriser l’ouverture de leur champs de conscience, ici et maintenant, et défocaliser leur attention tout en visant la fluidité et la coordination du geste vocal et du geste corporel.

VIDEO DE PRESENTATION : ATELIER HARMONIE SONORE

Extrait de la 3ème visiothématique Phoniatrie du 17 Mai 2021 organisée par la Fédération Française de Musicothérapie. www.musicotherapie-federationfrancaise.com/

Exposé théorique et pratique de l’accompagnement des personnes souffrant d’acouphènes ou d’hyperacousie par Isabelle Marié-Bailly, médecin phoniatre au service ORL du CHRO, coordinatrice de l’équipe pluridisciplinaire acouphènes d’Orléans, musicothérapeute et directrice de formation de l’association MUS’E

Comment s’alléger le corps et l’esprit? “Chantons, bougeons, aérons-nous !”

Vedette

Quel lien y a t’il entre la voix et l’obésité ? En quoi chanter peut nous alléger ?

La bouche est le lieu carrefour entre deux circulations :

  • le circuit digestif : les aliments que nous goûtons, savourons, mastiquons, avalons, pour être ensuite digérés, assimilés puis évacués.
  • le circuit respiratoire : l’air que nous inspirons et qui, à l’expiration pourra être sonorisé dans nos cavités nasale et buccale, espaces de résonance et d’articulation.

La bouche, la langue et les lèvres sont tout autant investis dans l’acte de manger que dans celui de parler ou chanter. Chanter, c’est trouver sa juste place ! Ne dit-on pas “placer et poser sa voix”, “chanter juste” ?

Les personnes obèses sont souvent alourdies par le poids des mots qui ne peuvent pas sortir pour exprimer la source de leur mal-être, souffrent d’être dans un corps encombrant qui prend trop de place et compensent la peur du vide par l’acte de se remplir en mangeant.

Il s’agit donc de s’alléger le corps et l’esprit ! Respirer librement dans un corps ouvert et agile ! Ecouter le silence plein ! Goûter au plaisir des sonorités musicales et de la convivialité !

C’est cela que MUS’E tente de mettre en œuvre depuis mai 2020, en musicothérapie. En complément de ses ateliers vocaux à distance, mis en place depuis le premier confinement, Isabelle Marié-Bailly, propose des ateliers spécifiques autour de la respiration et du chant. Pendant la période de crise sanitaire, ces séances visaient plus particulièrement à améliorer la fonction respiratoire des personnes, dont l’obésité est un facteur aggravant de la pneumopathie virale.

FABRIKTASANTE : ACCOMPAGNEMENT OBESITE A DISTANCE

Le projet coopératif obésité (ex-projet confinement obésité, mis en place en mars 2020) est une coalition de professionnels de santé, bien-être, forme et d’associations de patients proposant des ateliers d’accompagnement à distance pour toute personne en situation d’obésité !

Depuis janvier 2022, cette communauté, soutenue par APPUI SANTE LOIRET se nomme Fabriktasanté ; il est nécessaire d’y adhérer via la plateforme Barnabe.io, moyennant une adhésion de 25 euros par an pour s’inscrire à un atelier.

Chaque semaine sont proposés différents ateliers, tels que : conseils diététiques et nutrition, psychologie, sophrologie, esthétique, activités physiques adaptées… et “Chantons, bougeons, aérons-nous !”

ATELIER CHANTONS,BOUGEONS, AERONS-NOUS !

Invitation à la découverte ludique de la merveille qu’est notre voix, portée par notre souffle, notre corps vibrant et résonnant. Par des mélodies, des sons, des rythmes, associés à des mouvement simples, nous procurant bien-être, plaisir, aisance, souplesse, énergie, ouverture, détente…

QUAND ?

  • Les vendredi de 14h15 à 15h45
  • 3 à 4 séances par mois

COMMENT ?

  • A distance sur Zoom, via la plateforme Barnabe.io
  • Avec Isabelle Marié-Bailly, phoniatre, musicothérapeute
  • Eveil vocal et corporel, jeux en voix parlée et chantée
  • A partir de textes et chansons apportées par les participants

VIDEOS

Programme LES OREADES à Saran

Les professionnels de santé de la clinique Oréliance à Saran, ont créé depuis 2019 un hôpital de jour pluridisciplinaire de rééducation nutritionnelle de 24 places pour les patients obèses (IMC >30) adultes.

La prise en charge proposée se fait sur une demi-journée par semaine durant 6 mois associée à une séance de balnéothérapie hebdomadaire. L’idée étant d’offrir un suivi sur plusieurs mois à des patients dont le maintien dans la vie professionnelle doit être possible.

Ce  lieu de Soin de Suite et de Réadaptation (SSR) n’a pas vocation à se substituer à la prise en charge individuelle de ville, mais s’inscrit dans une filière de soins assurant une prise en charge pluridisciplinaire dans une démarche d’éducation thérapeutique du patient. Les séances, en groupe de 12 patients maximum, sont axées autour de thèmes tels que la prise en charge médico-chirurgicale de l’obésité, le souffle, la douleur, le réseau de pairs, les réseaux professionnels, la cuisine, la pleine conscience, l’image de soi, l’activité physique adaptée, le quotidien, le sommeil, le bien-être, la motivation… Trois séances individuelles de diagnostic éducatif ponctuent le programme (en début, milieu et fin de programme).

La prise en charge centrée sur la personne se veut axée sur l’acquisition de compétences psychosociales en lien avec sa maladie afin de devenir acteur de sa santé. Les objectifs de ce programme sont le bien-être physique et psychique des patients, leur insertion dans un réseau (de santé ou social), leur épanouissement personnel et leur autonomie dans la gestion de leur santé.

Contact : Dr Mathilde Monseu

En septembre 2021, MUS’E a intégré le programme d’éducation thérapeutique “Les oréades“, où Isabelle Marié-Bailly y a proposé 4 sessions autour de la voix, du chant, de la respiration, notamment par les sons chinois

LA VOIX QUI DEVOILE : ORALITE ET MUSICOPHONOLOGIE

Entretiens et articles en musicothérapie, phoniatrie, musico-phonologie, inter-disciplinarité…

Vedette

Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur la musicothérapie, la phoniatrie, la voix, la musicophonologie, vous pouvez

Cet article a été écrit au début de l’été 2020 en réponse à l’appel à témoignage de la Revue Française de Musicothérapie pour connaître la manière dont la musicothérapie a pu être mise en œuvre pendant le période du premier confinement.

  • Ecouter différents entretiens récemment donnés par Isabelle Marié-Bailly, musicothérapeute, directrice de formation fondatrice de MUS’E, médecin phoniatre au CHR d’Orléans, coordinatrice de l’équipe pluridisciplinaire en acouphénologie d’Orléans.
Entretien d’une heure sur la musicothérapie et la phoniatrie dans le cadre d’une table ronde organisée par les étudiants de l’IFPM sur les approches complémentaires en santé et en interdisciplinarité.
Entretien d’une heure sur la musicothérapie, les bienfaits de la musique et son lien avec les émotions, avec Pauline Boulet, journaliste, réalisé le 3 mars 2021 pour la rédaction d’un article “Gagner en énergie grâce à la musique” à paraître le jeudi 11 mars dans l’hebdomadaire l’Express.
Entretien d’une heure sur la musicothérapie, l’acouphénologie, la phoniatrie, avec un étudiant de 2ème année en STAPS, réalisé le 10 mars 2021 pour un dossier de présentation orale.
Interview croisé réalisé le 15 Octobre 2020, dans le cadre d’une réunion interdisciplinaire du Réseau Loiret Santé.

Exposé théorique et pratique en acouphénologie lors de la visiothématique Phoniatrie du 17 Mai 2021 de la Fédération Française de Musicothérapie

Pour plus d’informations, retrouvez en bibliographie les articles et mémoires sur la musicothérapie, la musique, la voix et la phoniatrie.

Séance de musicothérapie après de personnes âgées, en unité Alzheimer

A distance, prenons soin de nous !

Vedette

MUS’E A DISTANCE

Mise en place pendant les périodes de confinement, cette modalité est également adaptée aux personnes isolées, à mobilité réduite ou ayant des difficultés à se déplacer de manière transitoire, ou tout simplement en vacances.

Les ateliers que MUS’E propose à distance (ou mixte) vont dans le sens de constructions de nouveaux liens pour soutenir l’effort de résilience, de préservation de notre santé, des relations sociales, humaines et d’entraide.

  • Isabelle Marié-Bailly vous propose de vous accompagner chez vous en musicophonologie, individuellement, ou en petit groupe, pour vous faire du bien, par la voix, les médiations sonores, le corps, la libération des émotions.
    • Par visioconférence (Skype) ou par téléphone.
    • Tarifs – Adhésion : virement bancaire préalable
    • CONTACT : pour toute prise de rendez-vous, à distance ou à la Maison MUS’E d’Olivet.

En cas de nouvelles restrictions sanitaires, les ateliers collectifs avec Isabelle se poursuivent à distance. Tous les adhérents de MUS’E, préalablement inscrits aux divers ateliers sont invités à y participer.

Ecoutez toutes les séances collectives à distance depuis mars 2020 :

Improvisation vocale pour une bonne année !

Improvisations vocales sur le texte d’Isabelle : “MUS’E s’amuse en Couleurs de Voix pour ses 30 ans!”

Jeux de Voix en poésies et textes choisis : l’Art de la parole !

Chansons débridées et subtiles !

Ce vendredi 18 décembre 2020, nous étions à distance en EVEIL VOCAL avec les participants de l’atelier de Pont de Gien animé par Héloïse : ce fut un grand moment de joie partagée en musique !

Ecoutez les séances de détente à distance

APPRIVOISER LES ACOUPHENES

LES SIX SONS CHINOIS : respiration, sons en mouvement

EXERCICES RESPIRATOIRES ET JEUX VOCAUX

Ecoutez les playlist du GEM La Clé

1er stage Voix-Corps-Communication : samedi 8 octobre 2022, notre voix nous met en mouvement !

AXE, POSTURES, SENSORIALITÉ et MOUVEMENTS

1er stage VOIX CORPS COMMUNICATION où chacun, professionnel de la voix, chanteur amateur, ou simple curieux, est invité un samedi par mois, à développer son art de la parole et du chant avec Isabelle Marié-Bailly, médecin phoniatre au CHRO.

L’acte de parler et de chanter nécessite un organe phonatoire ouvert et libre. Peut-être avez-vous la sensation de ne pas connaître votre instrument de musique, votre corps, la maison de votre voix ? Ce stage vous aide à développer votre art de la parole et/ou du chant avec plaisir et créativité!

Chaque session est ouverte à tous, particulièrement aux professionnels de la voix : enseignants, formateurs, musiciens, chanteurs professionnels, comédiens…

Inscrivez-vous dès maintenant en formation continue pour les 9 sessions d’Octobre à juin, soit 54 heures de formation, ou profitez de formules souples à la journée ou la demi-journée, en choisissant le nombre et le thème des sessions qui vous intéressent.

  • 9h-12h: L’ART de la PAROLE Le matin, la participation de Sylvain Guipaud, pédagogue en Art Martial Sensoriel, animateur de l’atelier CORPS-VOIX EN EVEIL, nous aidera à développer notre perception du mouvement par la lenteur et la douceur et la prise de conscience sensorielle et émotionnel de notre geste vocal.
  • 12h-13h : pause grignotage
  • 13h-14h : Atelier d’IMPROVISATION VOCALE
  • 14h-17h: l’ART du CHANT

Ce stage s’inscrit dans le partenariat à la FORMATION A L’ORAL avec l’Ucem45, Union des Conservatoires et Ecoles de Musiques du Loiret, dont 2 établissements accueillent en alternance les 9 sessions d’octobre 2022 à juin 2023 :

  • Musique et Equilibre, à l’Argonaute, 73 Bd Marie Stuart 45000 Orléans
  • L’Ecole Municipale de Musique et de Danse de Saran à l’Espace Jacques Brel, 240 allée Jacques Brel 45770 Saran

 

AXE, POSTURES, SENSORIALITÉ et MOUVEMENTS

La voix nous invite à visiter notre corps dans son architecture osseuse, musculaire, ligamentaire, selon le principe de tenségrité.

TENSÉGRITÉ VOCALE : le corps, ÉQUILIBRE entre TENSION et COMPRESSION (présentation d’Isabelle Marié-Bailly, lors des 15èmes Journées Voix de MUS’E  “Aux fils des Voix, tissage et métissage” des 29 et 30 Mars 2016

Un corps est une totalité mécanique, dont les muscles en tension et les os en compression sont indissociablement liés et connectés, façonnés les uns sur les autres, agissent et réagissent en même temps et forment une association indestructible. La nature associe tension et compression avec prédominance de la tension pour des raisons de coûts énergétiques, les structures étant plus légères, économiques et fiables.

La vie, un art dynamique de l’équilibre : la recherche de l’équilibre physique, psychique et relationnel est nécessaire pour une juste adéquation entre nos besoins et les exigences de notre environnement. Il en est de même lorsque nous parlons et chantons, afin de laisser jouer librement notre instrument vocal et se développer toutes ses sonorités expressives.

La voix, une disponibilité de l’instant : dans l’acte vocal sain (euphonie), tout l’appareil phonatoire (soufflerie, vibrateur, résonateur) est libre et en suspension ; tout déséquilibre est source de forçage vocal (dysphonie). En chantant, nous ressentons une disponibilité corporelle et sensorielle, renouvelée à chaque instant, daccueillir le son, le laisser nous traverser de part en part et rayonner dans toutes nos fibres …!

  • L’ ascenseur laryngé : la détente inspiratoire du diaphragme entraîne la descente du larynx, si et seulement si, la langue et la mâchoire sont souples et disponibles. Souvent, par volonté de contrôle, désir de bien faire, sous l’emprise de la peur ou du stress, le larynx, formé de 2 cartilages et du petit os hyoïde, se retrouve emprisonné, immobilisé, par l‘appui de la base de langue, sous une mâchoire hypertonique en défense (prognathisme).

    Ex : lèvre close, sourire intérieur, espace, dilatation narine, bâillement chaud humide…

  • Les aigus élastiques: les cordes vocales horizontalement tendues au milieu de l’espace laryngé, en avant sur le cartilage thyroïde (pomme d’Adam) et en arrière sur le cartilage cricoïde, vibrent plus ou moins vite selon leur degré d’étirement ou de détente, ceci, grâce au petit muscle cricothyroïdien qui imprime un mouvement vers le bas : nos aigus se font de manière élastique et souple par étirement de nos cordes vocales, comme si nous vomissions, en lâchant complètement la mâchoire (hélas, en voulant bien faire, on se met en tension vers le haut : la nuque en extension, la mâchoire en avant, le visage crispé, les constricteurs et la base de langue en hypertonie...)

Ex : élastique virtuel dans les mains, en produisant des sirènes vocales, avec souplesse

  • La cathédrale harmonique : l’espace de résonance formé par la cavité buccale et nasale, l’espace oropharyngé, se déploie dans toutes les directions, grâce aux mouvements souples et coordonnés, des lèvres, de la mâchoire et surtout de la langue ; celle-ci, en plus de sa fonction de déglutition, explore avec une extrême agilité cet espace au service de l’élocution, en discrimine tous les points articulatoires, en lien avec les phonèmes des sons langagiers et, grâce à la boucle audio-phonatoire, avec toutes les hauteurs des fréquences harmoniques, à la recherche du timbre et de la couleur vocale (la texture, l’étoffe….)

Ex : triangle voyellique, mouvements (langue, lèvres) souples, déliés, indépendants

000702

 

SOIGNER AUTREMENT, vers une médecine intégrative

La médecine se doit d’évoluer vers un modèle intégrant toutes les ressources humaines : médecins, paramédicaux et tous les professionnels de santé aux approches complémentaires, qu’elles soient psychocorporelles, artistiques, sportives… Chacun d’entre nous, soignant, soigné, aidant, aidé, est concerné !

Modestement, à ma manière, je me rends compte que je contribue depuis de nombreuses années à cette approche intégrative de la santé :

  • comme musicothérapeute et directrice de formation de l’association MUS’E, que j’ai créée en1991, “à l’écoute des besoins de chacun et désireuse d’offrir des espaces de communication et de rencontres, ouverts à tous, mettant l’Art, la Musique et la Voix au service de la relation humaine.” En 2020, les contraintes sanitaires ont invité à de nouvelles formes de collaboration notamment dans le cadre d’un projet national interdisciplinaire d’éducation thérapeutique à distance auprès des personnes obèses.
  • comme médecin phoniatre, vacataire depuis 2003 au service ORL du CHR d’Orléans et coordinatrice depuis 2015 d’une équipe pluridisciplinaire en acouphénologie, réunissant des médecins (ORL, phoniatre) et divers soignants (audioprothésiste, sophrologie, hypnothérapie, musicothérapie, ostéopathie) autour du “patient acteur de soin”
  • au sein du Réseau Loiret Santé (RLS), créé en 2008 “à l’initiative de soignants et d’associations désireux de travailler ensemble en intelligence collective pour créer les conditions de la coopération et de la mutualisation des compétences de tous les intervenants dans le domaine de la santé, et de promouvoir l’intégration, l’épanouissement et l’autonomie de la personne, quelque soit son état de santé ou son handicap.” Le RLS propose une journée santé ouverte à tous, sous la forme participative du Forum Ouvert.

Aussi, je vous invite à prendre connaissance de ces différents articles :

Article paru dans le Journal Libération le 01 09 2022

L’expérience de l’institut Raphaël, créé en 2021 à l’initiative du Dr Toledano, cancérologue et radiothérapeute, entouré d’une équipe pluridisciplinaire réunissant médecins, paramédicaux et de nombreux professionnels soignants aux approches complémentaires.

J’espère, que ces réflexions et expériences vous donnerons, comme moi, le désir, l’énergie et la détermination de SOIGNER AUTREMENT, en mettant en place, là où vous êtes, avec les personnes qui vous entourent, des parcours de santé intégratif.

Je souhaite, quant à moi, développer et intégrer mes différentes expériences à travers mon projet du service ORL pour le futur CHU d’Orléans : PHONIATRIE MÉDICALE en INTERDISCIPLINARITÉ ACOUPHÉNOLOGIE-MUSICOPHONOLOGIE en lien avec mon association MUS’E, le Réseau Loiret Santé et toutes les personnes ou structures intéressées .

N‘hésitez pas à partager cet article et, vous aussi, vous mettre en mouvement pour une médecine intégrative en intelligence collective et gouvernance partagée pour PRENDRE SOIN LES UNS DES AUTRES.

Dr Isabelle Marié-Bailly, le 29 juillet, complété le 6 septembre 2022


La santé intégrative, pour mieux accompagner les patients atteints de maladies chroniques

Alain toledano

Nous, médecins de toutes spécialités, proposons une transformation majeure de notre système de santé. 

Notre lutte quotidienne contre les maladies chroniques fonde cette initiative. Le nombre de patients atteints par ces pathologies s’élève actuellement à 20 millions de personnes en France.

Or, nous aimerions mettre en lumière la caducité de notre fonctionnement national de prise en charge, ainsi que la possibilité réelle de le reconstruire.

En effet, la question se pose à nous de savoir quelle définition nous souhaitons donner à la notion de soin. 

Voulons-nous que le soin désigne seulement l’ensemble des pratiques destinées à lutter contre les maladies ? Ou bien croyons-nous, de façon plus large, qu’être soigné signifie, pour tous, dans tous les territoires, non seulement la possibilité de recevoir des traitements adaptés et nécessaires, mais également celle de prévenir les affections graves et de se maintenir dans un bon état de santé physique, psychique et sociale ?

Ensemble, nous invitons les professionnels de santé, les citoyens et les acteurs politiques à dépasser la vision étroite du soin pour concevoir le soin de façon globale. Bien loin de le limiter à la somme des réponses médicales adaptées aux pathologies, nous affirmons qu’il consiste également en une pluralité de moyens permettant à chacun de vivre en bonne santé.

Pour y arriver, nous appelons de nos vœux le passage d’une médecine prescriptive à une médecine intégrative. 

Ainsi, nous souhaitons que notre système de santé se fixe désormais comme objectif de prendre en charge des personnes et non simplement des pathologies, de prévenir durablement les maladies chroniques, d’accompagner les patients dans des parcours de santé complets et durables, sans devoir se contenter de leur fournir les traitements nécessaires pour lutter contre leurs affections.

Le projet que nous exposons génèrerait une économie considérable pour l’État, une amélioration très significative de la qualité de vie pour la population française, une diminution importante du nombre de personnes concernées par les maladies chroniques, une stabilisation professionnelle des sujets à risque ou affectés et, enfin, une réduction profonde des inégalités sociales en termes de santé, d’espérance de vie et de bien-être. 

L’incidence des Maladies Chroniques

Nous rappelons que les maladies chroniques demeurent la cause principale d’incapacité et de décès, puisque 71 % des 59 millions de décès annuels dans le monde leur sont imputés.

Les maladies chroniques désignent des affections très diverses comme les maladies cardio-neuro-vasculaires, qui en représentent 32 %, le diabète, pour 25 % d’entre elles, les cancers, pour 20 %, et les troubles psychiatriques chroniques, pour 14 %.

Pour toutes ces raisons, nous pensons que les maladies chroniques constituent le premier enjeu de santé publique.

Le coût associé à la prise en charge des maladies chroniques est vertigineux. Il compte déjà pour près de 60 % des dépenses annuelles de l’Assurance maladie (près de cent milliards d’euros).

Or, la moitié de nos 400 millions de consultations annuelles servent à gérer des symptômes de maladies chroniques, pour lesquels nous prescrivons des médicaments dans plus de 90 % des cas.

Ainsi, nous gaspillons beaucoup d’argent avec cette médecine dite « prescriptive », puisqu’une boîte de médicaments sur deux est jetée à la poubelle, ce qui représente environ une somme de 7 milliards d’euros par an.

Pourtant, selon le rapport McKinsey, 1 euro investi en santé générerait entre 2 et 4 euros à 10 ans.

Quelles mesures à prendre pour mieux prendre en charge les patients ?

Par conséquent, il faut mieux comprendre les effets de nos habitudes et de nos comportements, qui sont la cause de la plupart des maladies chroniques : 80 % des maladies cardio-vasculaires, ainsi que 40 % des cancers, sont évitables si l’on agit sur les cofacteurs de risque que sont le tabac, l’alcool, la sédentarité et le surpoids. 

En outre, une meilleure gestion des pathologies chroniques permettrait de réduire les inégalités sociales en matière de santé, de bien-être au travail et de qualité de vie, qui souvent se cumulent avec les autres. 

Les inégalités sociales en matière de santé continuent en effet de fournir des chiffres explicites. Citons notamment l’Île-de-France, où sept ans d’écart d’espérance de vie séparent les zones les plus riches des plus pauvres. Travaillons en amont des problèmes, prenons en considération toutes les dimensions de la personne humaine, pour ne plus ajouter le malheur à la maladie.

Par ailleurs, sur un plan strictement humain, et en tant que professionnels du soin, nous disposons d’un temps trop limité avec nos patients. Nous, médecins de toutes spécialités, souhaitons agir pour prévenir les méfaits de ces maladies chroniques et mieux accompagner les personnes.

Notre société a probablement confondu la médecine et le progrès technique. Elle a dû croire que notre mission, qui est de soigner les personnes, pouvait être soumise à une rationalisation abstraite des soins, comme s’il s’agissait de simples prestations. Or, il est indispensable que les soignants disposent du temps nécessaire humainement avec leurs patients. Nous pâtissons tous des dérives de la tarification à l’acte (T2A), propres à une pure logique de production.

Dès lors, il serait souhaitable d’organiser des « parcours santé » pour les patients atteints de maladies chroniques, au même titre que les programmes d’Éducation thérapeutique des patients (ETP), déjà déployés sur notre territoire nationalNous y considérerions la santé émotionnelle, la santé physique, la santé psychologique, la santé sociale, la santé environnementale, et la santé sexuelle de chaque patient, en organisant son parcours d’accompagnement.  

Or, le fonctionnement actuel de notre système d’Assurance maladie est révélateur de notre aptitude à ignorer la santé, qui ne consiste pas en une simple absence de maladie. Nous voulons la définir également par la vitalité et le bien-être global.

Afin de redonner sa juste place à la santé en dehors des périodes de crise, nous appelons enfin à une réforme institutionnelle profonde qui nous permette, collectivement, de sortir de la bureaucratisation budgétaire qui survalorise les enjeux de court terme. Nous ne voulons plus que l’ONDAM (objectif national des dépenses de l’assurance maladie) serve à ajuster le déficit public en fonction des soubresauts économiques ou financiers, comme cela a été trop souvent le cas.

Concevoir les patients de façon nouvelle porte loin : s’ils ne sont plus des malades, alors nous avons compris que notre système de santé ne saurait se réduire à la seule production d’actes médicaux nomenclaturés, décomptés, tarifés, mais qu’il doit au contraire s’ouvrir sur des pratiques complémentaires qui donnent la priorité à l’humain dans les dimensions multiples de sa vie.

Pour y parvenir, nous aurons besoin d’une Sécurité sociale qui se conçoit comme un système ouvert, non clos sur lui-même et sur l’administration, davantage coordinatrice que prescriptrice, qui concilie sans les opposer acteurs publics et acteurs privés, dans une même recherche de l’excellence, avec la volonté première, entre tous, de faire circuler l’intelligence.

Rédacteurs :

Dr Alain Toledano, Cancérologue, Président de l’Institut Rafael, Directeur de la chaire Santé Intégrative au Conservatoire Nationale des Arts et Métiers

Mr Hervé Naerhuysen, ancien conseiller pour les finances publiques à la présidence de la République

Signataires :

Dr Imad Abi-Nasr, Cardiologue; Dr Catherine Bremond Weil, Endocrinologue ;  Dr Frédéric Chiche, Gynécologue-Endométriose ; Pr Hassan Hosseini, Neurologue ; Pr Dominique Joly, Néphrologue ; Pr Francisca Joly, Gastro-entérologue-Nutrition ; Pr Laurent Karila, Psychiatre-Addictologue ; Dr Florence Levy-Weil, Rhumatologue ; Pr Capucine Morelot Panzini, Pneumologue, Dr Alain Toledano, Cancérologue.

Séances gratuites de présentation des ateliers collectifs de MUS’E

Venez découvrir nos différents ateliers à médiations sonores

  • mardi 20 septembre 2022 de 20h à 21h30 : HARMONIE VOCALE
    • avec Isabelle Marié-Bailly
    • à la maison MUS’E à Olivet ou à distance : sur Skype ou par téléphone
  • vendredi 23 septembre 2022 de 10h à 11h30 : CORPS-VOIX EN EVEIL
    • avec Isabelle Marié-Bailly et Sylvain Guipaud
    • au centre d’animation social Dauphine
  • mardi 27 septembre 2022 de 20h à 21h30 : HARMONIE SONORE
    • avec Isabelle Marié-Bailly et Héloïse Varquet
    • à la maison MUS’E à Olivet ou à distance : sur Skype ou par téléphone

Vous avez des projets d’ateliers à médiations sonores en institutions, de formations autour de la communication? 

Contactez-nous!

Partenariat de Formation à l’ORAL

L’art de s’exprimer oralement est remis en lumière par le Grand Oral du BAC ; professeurs et élèves redécouvrent qu’il est nécessaire de connaître notre voix, notre instrument de musique : bien parler s’apprend et c’est un plaisir !

A l’heure du numérique et des réseaux sociaux, on aurait pu penser que les échanges verbaux allaient petit à petit diminuer. Avec la crise sanitaire, les confinements, et l’apparition des visioconférences, la voix redevient ce moyen d’échange primordial qui nous relie et permet de faire entendre aux autres ce qui nous fait vibrer.

L’art de s’exprimer oralement !

Depuis plus de 20 ans, MUS’E organise le stage VOIX CORPS COMMUNICATION sous forme de 9 sessions mensuelles, dans divers lieux socio-culturels, l’école de musique et de danse de Saint Jean-de-la-Ruelle, la MAM d’Orléans, et récemment le Conservatoire de Musique et de Danse de Fleury-les-Aubrais.

Partenariat interdisciplinaire : Formation à l’oral

MUS’E propose ce partenariat à toute structure socioculturelle ou médicosociale désireuse d’élargir son champ d’activité (pédagogique, artistique, thérapeutique) à la prévention des troubles vocaux ainsi qu’à l’aspect relationnel des médiations sonores, vocales, sensorielles et corporelles.

Ce partenariat collaboratif avec MUS’E se veut gagnant-gagnant et modulable. Chaque structure met à disposition ses locaux (salle vaste, claire et insonorisée, chaises pour 12 personnes, piano souhaité) pour accueillir des sessions permettant à ses usagers ou/et ses professionnels d’y participer gratuitement.

Les objectifs de la formation à l’oral

  • Permettre aux participants, élèves, professionnels (enseignants, soignants), de tous âges et cultures, avec ou sans handicap, de s’exprimer et communiquer avec aisance
  • Connaître les bases anatomiques, physiologiques et acoustiques de l’appareil phonatoire, nécessaires à la compréhension de son bon fonctionnement, en voix parlée et chantée, en prévention des troubles vocaux.
  • Comprendre la relation entre Corps et Voix : prendre conscience du ressenti corporel, sensoriel et émotionnel du geste vocal afin d’optimiser son potentiel vocal et relationnel, en fonction des situations et de l’environnement : “L’Art de l’Accordage”
  • Partager les différentes cultures musicales, goûter le plaisir de la découverte de la pluralité de la voix, support du langage verbal et non verbal.

Partenariat 2022- 2023 avec l’Union des Conservatoires et Écoles de Musique du Loiret

  • INSCRIPTION des élèves ou des professeurs de musique des établissements de l’Ucem45
  • CONTACT pour toute structure ou personne intéressée

L’assemblée Générale festive de MUS’E du 17 juin 2022, comme si vous y étiez !

Prenez connaissance de toutes les activités de MUS’E : bilans, diaporama de présentation, photo, vidéos …

Assemblée Générale festive annuelle à la Maison des Association, 7 place Sainte Beuve, 45100 Orléans la Source

Vendredi 17 juin 2022 de 18h à 22h30

18h00 : Assemblée Générale Extraordinaire

  • Rapport financier de l’année 2021
  • Vote des rapports et renouvellement du Conseil d’Administration
  • Questions diverses – Libre parole aux participants.

19h30 : Repas tiré du sac, sur le parvis, si le temps le permet

Chacun est invité à apporter un plat simple à partager : sucré, salé, boisson ; MUS’E apporte les couverts

20h30 – 22h30 : Soirée festive animée par les adhérents

Ecoutez nos prosodies rythmées et douces mélodies chantées au stage Voix-Corps-Communication

Désirez-vous goûter au plaisir de l’aisance vocale ?

Professionnels ou chanteurs amateurs, nous étions nombreux à nous retrouver, au Conservatoire de Fleury, en successions d’instants partagés

Stage Voix-Corps : un samedi par mois sur un thème spécifique

  • 9h-12h : l’art de la parole
  • 12h-13h : pause grignotage
  • 13h-14h : improvisation vocale
  • 14h-17h : l’art du chant

Largo, allegretto, andante, avec lenteur, furioso, un peu retenu … l’art de trouver le juste tempo adapté à la partition, à son humeur…

Parler en chantant, chanter avec naturel, marcher, danser, avec grâce et souplesse, jouer de sa voix en suivant des rythmes langoureux ou endiablés …

Entre

Ce que je pense

Ce que je crois dire
Ce que je dis
Ce que vous avez envie d’entendre
Ce que vous croyez entendre
Ce que vous entendez
Ce que vous avez envie de comprendre
Ce que vous croyez comprendre
Ce que vous comprenez
Il y a dix possibilités qu’on ait des difficultés à communiquer.
Mais essayons quand même…

Depuis la nuit des temps l’histoire des pères et des mères prospère
Sans sommaire et sans faire d’impairs,
j’énumère pêle-mêle, pères, mères
Il y a des pères détestables et des mères héroïques
Il a des pères exemplaires et des merdiques
Il y a les mères un peu pères et les pères mamans
Il y a les pères intérimaires et les permanents
Il y a les pères imaginaires et les pères-fiction
Et puis les pères qui coopèrent à la perfection
Il y les pères sévères et les mercenaires
Les mères qui interdisent et les permissions
Y a des pères nuls et des mères extra,
or dix mères ne valent pas un père
Même si dix pères sans mère sont du-per, c’est clair
Y a des pères et des beaux-pères comme des compères qui coopèrent
Oubliant les commères et les langues de vipère
Il y a les reum-ères qui cherchent des repères
Refusant les pépères amorphes
Mais les pauvres se récupèrent les experts du divorce
Il y a les pères outre-mer qui foutent les glandes à ma mère
Les pères primaires, les perfides, les personnels qu’ont le mal de mer
Ceux qui laissent les mères, vexent et les perplexes

Moi, mon père et ma mère sont carrément hors pair
Et au milieu de ce récit
Je prends quelques s’condes, je tempère
Pour dire à ma mère et à mon père “Merci !”

Il y a une mère candide et un père aimable
Il y a une mère rigide et imperméable
Il y a des pères absents et des mères usées
Il y a des mères présentes et des perfusées
Il y a des mères choyées et des mères aimées
Il y a des pères fuyants et des périmés
Il y a la mère intéressée et la mère vile
L’argent du père en péril face à la mercantile
Il y a les pensions alimentaires, les pères-crédit
Des pères du week-end et des mercredis
Y a des pères hyper forts et des mères qui positivent
Ou les coups de blues qui perforent les mères sans perspectives
Mais s’il est persécuté, le père sait quitter
Et si la mère pleure c’est l’enfant qui perd
Mais si la mère tue l’amertume, la magie s’éveille
Et au final, qu’elle soit jeune ou vieille la mer veille

Moi, mon père et ma mère sont carrément hors pair
Et au milieu de ce récit
Je prends quelques s’condes, je tempère
Pour dire à ma mère et à mon père “Merci !”

Il y a les mères qui désespèrent à cause des amourettes
Perpétuellement à la recherche d’un homme à perpète
Il y a la mère célibataire persuadée de n’être personne
Et qui attend dans ses chimères que derrière la porte, un père sonne
Il y a les mères soumises et les pères-pulsion
Il y a les mères battues et les percussions
Il y a les mères en galère à cause des pervers, des perturbés
Alors, il y a la mère qui s’ casse, si elle est perspicace
En revanche, si le père et la mère s’acoquinent et vont s’ faire mettre
Si je peux me permettre, la tension est à dix mille ampères
Car, quand le père est en mer et que la mère obtempère,
C’est la hausse du mercure car le père percute et la mère permute
Le père tend sa perche et la mère se rit de cette performance
De ce perforant impertinent
Telles sont les péripéties du père dur face à l’éphémère

Moi, mon père et ma mère sont carrément hors pair
Et à la fin de ce récit
Je prends quelques s’condes, je tempère
Pour dire à ma mère et à mon père “Merci !”

Il était un grand mur blanc ? nu, nu, nu,
Contre le mur une échelle ? haute, haute, haute,
Et, par terre, un hareng saur ? sec, sec, sec.

Il vient, tenant dans ses mains ? sales, sales, sales,
Un marteau lourd, un grand clou ? pointu, pointu, pointu,
Un peloton de ficelle ? gros, gros, gros.

Alors il monte à l’échelle ? haute, haute, haute,
Et plante le clou pointu ? toc, toc, toc,
Tout en haut du grand mur nu ? nu, nu, nu.

Il laisse aller le marteau ? qui tombe, qui tombe, qui tombe,
Attache au clou la ficelle ? longue, longue, longue,
Et, au bout, le hareng saur ? sec, sec, sec.

Il redescend de l’échelle ? haute, haute, haute,
L’emporte avec le marteau ? lourd, lourd, lourd,
Et puis, il s’en va ailleurs ? loin, loin, loin.

Et, depuis, le hareng saur ? sec, sec, sec,
Au bout de cette ficelle ? longue, longue, longue,
Très lentement se balance ? toujours, toujours, toujours.

J’ai composé cette histoire ? simple, simple, simple,
Pour mettre en fureur les gens ? graves, graves, graves,
Et amuser les enfants ? petits, petits, petits.

Chanson Le Chasseur par Michel Delpech

Il était cinq heures du matin
On avançait dans les marais
Couverts de brume
J’avais mon fusil dans les mains
Un passereau prenait au loin
De l’altitude
Les chiens pressés marchaient devant
Dans les roseaux

Par dessus l’étang
Soudain j’ai vu
Passer les oies sauvages
Elles s’en allaient
Vers le midi
La Méditerranée

Un vol de perdreaux
Par dessus les champs
Montait dans les nuages
La forêt chantait
Le soleil brillait
Au bout des marécages

Avec mon fusil dans les mains
Au fond de moi je me sentais
Un peu coupable
Alors je suis parti tout seul
J’ai emmené mon épagneul
En promenade
Je regardais
Le bleu du ciel
Et j’étais bien

Par dessus l’étang
Soudain j’ai vu
Passer des oies sauvages
Elles s’en allaient
Vers le midi
La Méditerranée

Un vol de perdreaux
Par dessus les champs
Montait dans les nuages
La forêt chantait
Le soleil brillait
Au bout des marécages

Et tous ces oiseaux
Qui étaient si bien
Là-haut dans les nuages
J’aurais bien aimé les accompagner
Au bout de leur voyage

Oui tous ces oiseaux
Qui étaient si bien
Là-haut dans les nuages
J’aurais bien aimer les accompagner
Au bout de leur voyage

MUSE-Recueil Textes slam Photo SCANSIONS-Avril 2017

Equilibre, déséquilibre, lâcher prise : chantons et dansons encore !

Nous étions une douzaine de chanteurs à jouer avec nos voix en mouvements lors de la session du stage VOIX CORPS COMMUNICATION du 12 mars 2022 : en voici les enregistrements, pour chanter et danser avec nous !

Prochaine session : samedi 2 AVRIL 2022 ” Prosodie, rythme, agilité, aisance”

Lors de notre 21ème IMPROMPTU VOCAL du 26 mars 2022, l’air de Carmen sera revisité “la lecture est une aventure”

Souvenirs du 21ème IMPROMPTU VOCAL : LECTURES en tous SENS et tous SONS !

Depuis mars 2003, MUS’E organise chaque printemps, une Journée Voix ouverte à tous les curieux de la voix et de ses expressions multiples.

21ème IMPROMPTU VOCAL

LECTURES en tous SENS et en tous SONS

SAMEDI 26 MARS 2022

à SANDILLON de 9h30 à 22h30

Une journée entière, où nous avons improvisé, déclamé et chanté à pleines voix, dans un charmant cadre champêtre !

VIDEOS : visionnez les moments forts de notre Impromptu Vocal 2022

Sur la chanson “lecture confiture” écrite par Michel et chantée par Isabelle sur un air d’Alain Souchon
Rendu d’atelier de 30 minutes : 4 groupes donnent à entendre leurs souvenirs de lectures.
Temps d’ateliers lectures, causeries et pauses gourmandes – Livres anciens sur l’air de mon ami Pierrot revisité !
Lecture en plénière du triangle des voyelles, à l’écoute de nos harmoniques visualisées sur le spectrogramme.
Rendu d’atelier de 30 minutes : 4 groupes déclament une courte poésie qu’ils viennent de créer. Poème de Jeannine
Rendu d’atelier de 30 minutes : 4 groupes jouent des extraits de pièces de théâtre.
Rendu d’atelier de 30 minutes : 4 groupes chantent des airs choisis sur partitions, accompagnés (ou non) au piano.
Slam-scat – poèmes de Jeannine et Mauricette – témoignage de Jocelyne – Texte sur la voix lu par Michel – Chansons par Pauline et Léa, Ginette, Héloïse, Isabelle et tous les participants de ce bel Impromptu Vocal du 26 mars 2022.

Cultivons ensemble le jardin d’Hémuse !

Nombreux sont les poètes, les artistes, les chanteurs qui ont célébré le mystère de la voix et de la musique !

Sylvie, fidèle Phil’O’MUS’E, a choisi 30 citations pour fêter les 30 ans de MUS’E. Merci à elle ! Nous vous en souhaitons bonne lecture musicale.

Voici ce qu’elle écrivait dernièrement : “Victor Hugo écrivait “la musique est dans tout”. Alors soyons attentifs et réceptifs au chant du monde, au chant de notre cœur, au chant de notre âme! Merci à MUS’E d’exister depuis ces 30 belles années. Cela représente tant de créativité, tant de rencontres et tant d’amour… Longue vie à MUS’E !!! Avec mon affection”

N’hésitez pas à prendre connaissance de toutes les créations réalisées pour les 30 ans de MUS’E et, vous aussi, à écrire des poèmes, des chansons ou vos témoignages et les envoyer à MUS’E. Nous les mettrons sur cette page.

Telles les muses, cultivons ensemble le JARDIN d’Hémuse !

Bonne année enchantée 2022 en jardin d'Hémuse